Conférence publique sur le potentiel de développement de l'économie circulaire au Luxembourg

Date: 09/02/2015

Le schéma de croissance du type "prendre-faire-consommer et jeter", c'est-à-dire un modèle linéaire qui présuppose que les ressources sont abondantes, disponibles, faciles d'accès et éliminables à peu de frais atteint ses limites. Évoluer vers une économie circulaire est essentiel afin de permettre l’utilisation efficace des ressources, ainsi qu’une croissance intelligente, durable et inclusive, tout en débloquant des avantages économiques majeurs.

En 2014, le ministère de l’Économie a mené une étude portant sur l’état des lieux et évaluant le potentiel du développement futur de l’économie circulaire au Luxembourg. L’étude a établi aussi une feuille de route pour une stratégie d’implémentation de l’économie circulaire au Grand-Duché ainsi qu’un certain nombre de projets pilotes réalisables à court terme.

En date du 9 février 2015, l’étude a été présentée lors d’une conférence qui a eu lieu dans les locaux de la Chambre de Commerce. Lors de son allocution, la secrétaire d’État à l’Économie Francine Closener a rappelé que déjà aujourd’hui jusqu’à 15.000 emplois relèvent de modèles circulaires au Grand-Duché, avant tout dans l’industrie sidérurgique et la construction: "Le potentiel de l‘économie circulaire au Luxembourg est jugé substantiel pour accroître davantage la compétitivité, développer l’emploi, réduire les coûts et améliorer l’incidence des impacts environnementaux. D’après les auteurs de l’étude, l’implémentation rigoureuse de l’économie circulaire générera à moyen terme des économies entre 300 millions et un milliard d’euros par an en coûts d’approvisionnement pour les entreprises luxembourgeoises. Un modèle circulaire à grande échelle pourrait créer plus de 2.200 emplois dans les prochaines années."

Pour atteindre les objectifs à moyen terme ainsi que les gains rapides décrits dans l’étude, il est proposé aux acteurs de différents secteurs de l’économie de participer aux projets pilotes dans les secteurs comme la construction, l’ICT, la finance ou la logistique. Les acteurs sont invités à informer les responsables du Cluster EcoInnovation ou du ministère de l'Économie de leurs projets dans le domaine de l'économie circulaire afin de les intégrer dans la stratégie globale.

Réalisée par EPEA "Internationale Umweltforschung GmbH" en collaboration avec "Returnity Partners", l’étude a été pilotée par un comité composé de représentants du ministère de l’Économie, du ministère pour le Développement durable et des Infrastructures et du Cluster EcoInnovation. Ce comité continuera son travail de coordination dans le cadre d’un groupe de travail au sein du Cluster qui jouera un rôle fédérateur de l’ensemble des acteurs intéressés par l’implémentation d’un modèle circulaire à grande échelle au Luxembourg.

Toutes nos archives