Industrie créative : « MUZIC MAESTRO » représentera le Luxembourg

Date: 22/09/2014

Le Luxembourg participe cette année encore à la Creative Business Cup, dont la finale se déroulera les 17-18-19 novembre prochain à Copenhague au Danemark. C’est l’entreprise innovante luxembourgeoise « Muzic Maestro » qui a été choisie pour défendre les couleurs du Grand-Duché.

Créée initialement en 2012 au Danemark pour soutenir l’économie créative et culturelle, la Creative Business Cup est devenue depuis 2013 un événement international central pour les acteurs de l’économie créative. Chaque pays participant est représenté par une entreprise innovante et créative qui concourt pour différents prix dont le « prix du meilleur entrepreneur du monde dans les industries créatives ».

Cette « Coupe du Monde des industries créatives » rassemblera, cette année encore, plus de 59 concurrents, venant d’autant de pays différents, avec à la clé pour l’entreprise vainqueur un prix de 250.000€. En plus de cette récompense financière, toutes les entreprises participantes bénéficient d’un coaching spécialisé et voient leur visibilité internationale renforcée.

Au Luxembourg, la participation à la Creative Business Cup est co-organisée par l’incubateur Technoport S.A., 1535C° - Kreatiffabrik Déifferdeng, MUDAM et Luxinnovation, avec le soutien du Ministère de la Culture et de l’Ambassade du Danemark à Luxembourg. A la suite d’un appel à projets lancé parmi les acteurs locaux de l’industrie créative, du design, des médias numériques, de l'artisanat, de la culture, c’est finalement l’entreprise « Muzic Maestro » qui a été sélectionnée pour représenter le Luxembourg au concours.

Combiner musique et technologie

C’est en 2014 que Dino Diviacchi décide de choisir le Luxembourg pour créer sa start-up « Muzic Maestro ». Passionné de musique, le fondateur Dino Diviacchi, appuyé par les connaissances techniques de James Kabera, est parti d’une idée simple : rendre, grâce à la technologie, l’apprentissage de la guitare plus facile et plus amusant. Ils développent ainsi « Muzic Maestro », un appareil intelligent à placer directement sur une guitare qui transforme les notes de musique en signal lumineux grâce à un système de LEDs intégré. « Nous avons combiné nos connaissances en musique avec la technologie pour proposer une solution ludique qui rend les cours de guitare plus agréables à tous », explique Dino Diviacchi.

Cette innovation offre de nombreuses fonctionnalités pour faciliter les progrès. « L’apprentissage est facilité grâce aux indications lumineuses. Les professeurs peuvent préparer directement leurs leçons via un logiciel et une application mobile dédiés. Nous avons imaginé un outil qui enregistre à la fois les performances et les progrès de l’élève », précise Dino Diviacchi.

Alors que le marché de l’apprentissage musical pédagogique est en plein développement, « Muzic Maestro » présente de nombreux atouts prometteurs. Avantage non négligeable, l’apprentissange du solfège n’est pas obligatoire puisque l’élève est directement guidé par les indicateurs lumineux. De plus, contrairement aux solutions existantes, le système offre un environnement personnalisable aux élèves et aux professeurs, leur permettant de concilier efficacité et amusement dans l’apprentissage.

« Muzic Maestro » représentera donc dignement l’industrie créative luxembourgeoise à Copenhague lors de la finale de la Creative Business Cup, de quoi accroître encore un peu plus la visibilité du Grand-Duché comme une terre d’innovation.

L’économie créative comme moteur d’innovation

Les industries créatives englobent l’ensemble des activités économiques liées à la création, la production et la distribution de biens créatifs, artistiques et culturels, notamment les branches telles que le graphisme, le design, la musique, la littérature, les musées, les cinémas, les médias, les jeux vidéos, internet etc. Ces branches ont toute leur importance puisqu’elles stimulent la créativité et l’innovation et permettent ainsi à d’autres branches de l’économie de se développer. Les partenaires luxembourgeois ont joint leurs forces pour promouvoir l’industrie créative luxembourgeoise au-delà des frontières et démontrer qu’elle favorise le développement économique du pays. 

Toutes nos archives

PLUS D'INFORMATIONS