Le Gouvernement du Grand-Duché du Luxembourg

Le Luxembourg rejoint le réseau DIANA de l’OTAN

Dans le cadre d'un effort conjoint entre la Direction de la Défense du Luxembourg et Luxinnovation, une sélection d'installations nationales d'innovation vient d’être retenue pour intégrer le réseau DIANA (Defence Innovation Accelerator for the North Atlantic) de l'OTAN.

Luxembourg joins NATO's DIANA network

Concrètement, le Technoport agira en tant qu’accélérateur central de DIANA au Luxembourg, soutenu par plusieurs centres de test, notamment:

  • La Luxembourg House of Cybersecurity
  • L’Agence spatiale luxembourgeoise
  • Le Space Campus
  • Le Luxembourg Institute of Science and Technology
  • Le Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust de l’Université du Luxembourg

Le réseau DIANA comprend 23 accélérateurs et 182 centres d’essai au sein des 32 membres de l’Alliance.

Les échanges au sein de DIANA enrichiront nos acteurs de l’innovation et renforceront la coopération transatlantique.

Créé en 2022, le réseau DIANA permettra à l’Organisation du traité de l’Atlantique-nord (OTAN) d’exploiter le meilleur de l’innovation à double usage pour la défense et la sécurité transatlantiques. Cette structure fournit aux entreprises les ressources, réseaux et conseils nécessaires pour développer des technologies de pointe afin de résoudre les défis critiques en matière de défense et de sécurité.

«Nous sommes ravis que l’écosystème national renforce ses liens avec l’OTAN. Le Luxembourg a beaucoup d’expertise à partager et nous avons notre rôle à jouer dans le maintien de l’avantage technologique de l’Alliance. Les échanges au sein de DIANA enrichiront nos acteurs de l’innovation et renforceront la coopération transatlantique. Il sera également crucial de capitaliser sur les synergies entre DIANA et le Fonds Innovation OTAN domicilié au Luxembourg», explique la ministre de la Défense Yuriko Backes.

«Dans un système de l’innovation en plein essor au Luxembourg, cette intégration au sein du réseau DIANA de l’OTAN va permettre la mise en valeur des domaines d’excellence nationaux tels que le spatial, le data, les matériaux intelligents, la biotechnologie et le quantum», note Sasha Baillie, la CEO de Luxinnovation.

«À l’avenir, notre développement économique et notre défense et sécurité collectives dépendront largement de l’innovation que nous favorisons aujourd’hui. L’industrie et la recherche, les acteurs civils et militaires, doivent unir leurs forces pour conserver leur avantage concurrentiel. C’est pourquoi la Direction de la Défense investit dans la recherche en défense et à double usage», précise la ministre Backes.

Cette intégration au sein du réseau DIANA de l’OTAN va permettre la mise en valeur des domaines d’excellence nationaux tels que le spatial, le data, les matériaux intelligents, la biotechnologie et le quantum.

L’inclusion des acteurs privés, notamment les start-ups, véritable berceau de l’innovation, est essentiel et le maintien d’un dialogue ouvert le renforcement de l’engagement du secteur public avec l’ensemble de l’écosystème est une clé de succès essentielle.

«Dans le contexte actuel, il est crucial de relier toutes les initiatives afin de maximiser les synergies et de garantir que tous nos efforts se complètent. L’Union européenne, l’OTAN et les acteurs nationaux doivent travailler ensemble», conclut Sasha Baillie.

Vous voulez plus d’informations?

Contactez-nous pour discuter de la manière dont nous pouvons vous aider.
Contactez-nous

Inscription aux newsletters

Actualités

Voir toutes les actualités Toutes les actualités

Rester informé(e) avec notre newsletter.

Recevez chaque mois les actualités et les événements à venir.

Vous pouvez vous désabonner de la newsletter à tout moment. Pour plus d'informations sur la manière de se désinscrire, ainsi que sur nos pratiques en matière de confidentialité et notre engagement à protéger votre vie privée, veuillez consulter notre Politique de confidentialité.